Quelles sont les différentes pathologies de la main ?

pathologies-de-la-main Parce qu’elles constituent bien souvent un outil, les mains sont souvent en première ligne face aux accidents du travail. On oublie parfois de mentionner qu’elles peuvent également être sujettes à des maladies à plus long terme dont les signes se déclarent parfois après des années.  Douleurs, maladresses, raideur, perte de force musculaire : ces symptômes ne trompent pas. Quelles sont les différentes pathologies de la main ? Comment les traiter et surtout, comment les prévenir ? 

Quelles sont les pathologies de la main les plus fréquentes ?

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) de la main sont la pathologie de la main la plus répandue ainsi que la maladie professionnelle la plus fréquente. D’ailleurs, près de 45 % des TMS concernent la zone poignet-main selon une étude de l’INRS.  La famille des TMS regroupe plusieurs maladies localisées au niveau ou autour des articulations comme les poignets, les coudes, les épaules, le rachis ou encore les genoux. Il s’agit d’affections non traumatiques mais provoquant de fortes douleurs et engendrant une gêne fonctionnelle et durable.  Par ailleurs, les TMS de la main peuvent être dûs à des facteurs : 
  • Individuels (âge, antécédents de santé, stress, etc)
  • Professionnels (répétition des gestes, mauvaise posture, manutention, etc)
  • Environnementaux (froid, chaleur, vibrations, etc)
  • Quotidiens (pratique sportive, positions inadaptées, etc)
Dans le cadre professionnel, ce type de pathologie peut être préjudiciable pour les performances d’un salarié. Sur le long-terme, les douleurs dues aux TMS de la main peuvent devenir invalidantes et entraîner une incapacité du travail.  Parmi ces pathologies de la main, on retrouve des maladies comme :
  • Le syndrome du canal carpien ;
  • La tendinite de Quervain ;
  • L’arthrose ;
  • Des lésions des tendons extérieurs.

Quels sont les traitements possibles ?

Le traitement des troubles musculo-squelettiques comporte plusieurs méthodes de soin dont :
  • La prise de médicaments anti-inflammatoires ;
  • La restriction de mouvement ;
  • Le port d’une attelle d’immobilisation ;
  • La pratique de différents exercices d’étirement et d’assouplissement ; (spécifiques à chaque type de TMS) ;
  • L’application de chaleur ou de froid.
Dans certains cas, une intervention chirurgicale est recommandée pour pouvoir soigner la main.  Cependant, le meilleur moyen d’éviter les TMS ou de limiter leurs effets est d’adopter des gestes de prévention au quotidien. À l’échelle individuelle, il s’agit d’adopter les bons gestes pour adopter une hygiène de vie saine :
  • Une alimentation complète et équilibrée ;
  • Un travail de la mobilité et un entretien de la masse musculaire régulier ;
  • L’adoption de postures correctes selon les tâches ;
  • Une routine d’échauffements avant chaque journée de travail / des étirements après chaque journée de travail.
Sur le lieu de travail, la prévention des pathologies de la main implique de :
  • Prendre connaissance des facteurs de risques en auditant les postes de travail et les tâches assignées à ces derniers. 
  • Identifier tous les facteurs de risques au sein de l’environnement de travail. 
  • Maîtriser les risques : réduire les contraintes, restructurer la production, mieux équiper les salariés avec des EPI adaptés, adopter un meilleur suivi médical…
  • Évaluer l’efficacité des mesures prises et les réajuster si nécessaires. 
  • Organiser des séminaires et des formations liées à la prévention des TMS en entreprise afin de sensibiliser les salariés. 

Quels gants ROSTAING choisir en prévention des troubles musculo-squelettiques de la main ?

Voici une sélection de gants spécialement développés pour prévenir les TMS et autres pathologies de la main : gants

PROTECT4SHOCK

Par exemple, notre modèle PROTECT4SHOCK s’inscrit comme une paire incontournable pour protéger les mains de vos salariés face aux chocs.  Pourvu d’une mousse anti-choc D3O® et d’une paume en cuir métis renforcée, le gant PROTECT4SHOCK est adapté aux gestes intensifs et répétitifs. Le renfort ergonomique absorbe et dissipe l’énergie de l’impact. PROTECT4SHOCK

VIBRAPROTECT

De plus, le modèle VIBRAPROTECT, comme son nom l’indique, est précisément élaboré pour protéger contre les vibrations des machines et outils vibrants selon la norme EN ISO 10819 réactualisée en 2019. Ainsi, ce gant est particulièrement adapté aux secteurs de la construction/BTP pour la manipulation et utilisation d’appareils vibrants comme le perforateur ou le marteau-piqueur. VIBRAPROTECT

RESCUEPRO

Pensé pour les gros travaux intensifs et coupants du monde de la construction & BTP, le gant RESCUEPRO possède les plus hauts niveaux de résistance mécaniques. Ce gant est normé pour sa protection contre les chocs et impacts en dos de la main. Développé et éprouvé par les Sapeurs-Pompiers pour les opérations de désincarcération et déblaiement, il est un gage de performance pour toutes vos opérations.
Vous souhaitez en savoir plus sur nos gammes de produits destinés à prévenir les TMS ? Consultez notre catalogue 2022 pour découvrir l’ensemble de nos gants de protection EPI. Vous souhaitez passer commande ou devenir revendeur ROSTAING ? Dites-le-nous sur commercial@rostaing.fr Pour toute autre question sur notre offre et nos produits, nos ingénieurs produits sont à votre écoute : product@rostaing.fr