Engagement Qualité - Votre Satisfaction, Notre Priorité

Loi d’encadrement de la fast-fashion : ROSTAING, le leader français des gants de protection devient l’un des premiers acteurs du secteur EPI à mettre en place la mesure de l’impact environnemental de ses produits.

Face aux préoccupations croissantes concernant les impacts environnementaux et sociaux de l’industrie textile, les législateurs ont décidé de s’attaquer à la fast fashion avec une nouvelle loi visant à réglementer le secteur, qui représente à lui seul près de 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (source).

Cette initiative reflète une prise de conscience grandissante quant à la nécessité de réformer un modèle de consommation rapide et souvent nuisible. En mettant l’accent sur la durabilité, la transparence et la responsabilité sociale des marques, cette loi pourrait marquer un tournant majeur dans l’industrie textile, stimulant ainsi des changements significatifs dans la manière dont les vêtements sont produits, consommés et éliminés.

Leader sur le marché pompier et historiquement présent dans les industries, ROSTAING est également la marque phare des  grandes enseignes de Jardineries et Grandes Surfaces de Bricolage en France. Avec ses gants de protection, l’entreprise française Rostaing devient l’un des premiers acteurs du secteur des EPI (Equipements de Protection Individuelle) à mettre en place la mesure et à communiquer, en toute transparence, sur l’empreinte en équivalent carbone de ses gants.

Rostaing: Pionnier de l’écoresponsabilité dans le secteur des EPI

Entreprise française familiale établie en 1789, Rostaing est reconnue pour la qualité et la durabilité de ses gants, conçus pour une multitude d’usages : que ce soit pour l’ industrie,  les pompiers, les forces de l’ordre, ou encore les jardiniers et bricoleurs amateurs.

Son expertise dans le travail du cuir et sa maîtrise des textiles techniques, combinée à une volonté ferme de minimiser son impact environnemental, positionne Rostaing comme un leader éthique dans les grandes enseignes de Jardineries et de Bricolage en France,  et auprès des professionnels, via les distributeurs d’EPI.

En 2023, Rostaing a élaboré une stratégie de décarbonation rigoureuse, répondant à la fois à ses valeurs internes et aux exigences législatives croissantes autour de la durabilité et de la transparence environnementale.

Le vote à l’unanimité d’une loi à l’Assemblée Nationale visant à encadrer la fast-fashion souligne l’urgence de telles actions dans tous les secteurs, y compris celui des EPI.

L’objectif de l’entreprise ? Réduire ses émissions de CO2 eq. de plus de 70% d’ici 10 ans.

Mesurer pour mieux agir

Cette démarche inédite dans le secteur des EPI est rendue possible grâce à l’utilisation de l’outil développé par les experts de “La Belle Empreinte”, permettant une évaluation scientifique de l’empreinte en équivalent carbone de chaque gant.

Rostaing prend ainsi les devants, anticipant les futures obligations réglementaires de l’UE concernant l’affichage environnemental et s’érige en modèle de transparence et de responsabilité environnementale.

Cette innovation, en terme d’écoconception, a été primée en 2023 par les professionnels de la sécurité, des forces armées et des forces de l’ordre avec l’attribution d’un prix Milipol Awards.

Pour découvrir le film qui parle de la démarche : https://www.youtube.com/watch?v=PIgH19ZhTBg

Un exemple concret : Le Gant de jardinage JEAN

Le gant JEAN, éco-conçu à partir de chutes de jeans en coton bio et de cuir revalorisé, symbolise parfaitement l’engagement de Rostaing.

Son empreinte carbone, visible via QR code ou sur la page produit, offre une clarté sans précédent sur l’impact écologique du produit EPI-Gant, permettant aux consommateurs de faire des choix informés et responsables.

Concrètement, lorsque l’on consulte la fiche produit du gant JEAN sur le site de Rostaing, nous pouvons voir que le poids équivalent du gant est de à 0,2 kg de C02 eq. émis.

Etape suivante, sur le site de l’ADEME, on peut convertir cette mesure pour voir ce que cela représenterait dans la vie quotidienne sur https://impactco2.fr/comparateur.

Résultat ? L’impact carbone de ce gant est équivalent à 0,92 km réalisé avec une voiture thermique ou 68,3 km en TGV.

Objectif ultime ? Couvrir 100 % de l’offre Rostaing

Cette initiative n’est que le début d’un engagement à long terme pour Rostaing, qui vise à étendre la mesure de l’impact environnemental à l’ensemble de sa gamme.

L’outil évolutif de La Belle Empreinte garantit l’adaptabilité et la précision des données, assurant ainsi une stratégie de décarbonation efficace et mesurable.

En collaborant étroitement avec ses fournisseurs et en participant à des projets de traçabilité avec l’UIT, Rostaing renforce sa démarche d’amélioration continue pour une industrie des EPI plus verte et plus durable.

Zoom sur une sélection de gants Rostaing

Des (grands) petits plus qui font toute la différence

  • Transparence environnementale : Rostaing est pionnier dans l’affichage de l’empreinte carbone de ses gants, adoptant une approche de transparence totale qui anticipe les futures réglementations de l’UE sur l’affichage environnemental des vêtements professionnels. Cette démarche positionne Rostaing comme un leader en matière de responsabilité environnementale dans le secteur ;

  • Stratégie de décarbonation ambitieuse : Avec un objectif de réduction des émissions de CO2 eq. de plus de 70% en dix ans, Rostaing s’engage fermement dans une stratégie environnementale rigoureuse, soulignant sa volonté d’agir concrètement contre le changement climatique ;

  • Outil de Mesure Scientifique : L’utilisation de l’outil développé par La Belle Empreinte pour la mesure précise de l’empreinte carbone des produits représente une avancée majeure, permettant à Rostaing et à ses clients de comprendre et réduire l’impact environnemental des gants ;

  • Engagement Contre le Greenwashing : En mesurant scientifiquement l’impact de ses produits, Rostaing combat activement le greenwashing, offrant à ses clients une garantie d’authenticité et de sérieux dans ses démarches écoresponsables.

A propos des dirigeants de Rostaing

Charly Brunel, ingénieur textile de formation et Directeur Général de Rostaing, anime cette démarche écoresponsable qui allie innovation et tradition. Marié à Sandrine Rostaing, Directrice Commerciale et Marketing du groupe et membre de la 7ème génération de la famille Rostaing, ils insufflent leurs valeurs personnelles dans l’entreprise au travers d’un Comité de Direction en totale cohésion.

Stéphane Rostaing, Président de l’entreprise et également ingénieur textile de formation (membre de la 6ème génération de la famille Rostaing) favorise et nourrit cette démarche à travers son travail prospectif et stratégique.

Ensemble, ils partagent une vision commune : développer une entreprise qui répond aux besoins du présent sans compromettre l’avenir des générations futures. Cette vision est désormais incarnée par Rostaing, qui, grâce à l’expertise et à la passion  de l’ensemble des membre de ses équipes pour l’éco-conception, prend des mesures ambitieuses pour réduire son empreinte carbone.

De gauche à droite :

Charly Brunel, Directeur Général

Sandrine Rostaing, Directrice Commerciale et Marketing

Stéphane Rostaing, Président

La génèse du projet

Face aux défis posés par le greenwashing et les approches simplistes prévalant dans le secteur, il était impératif pour ROSTAING de trouver une méthode fiable et scientifiquement prouvée pour mesurer l’impact environnemental des produits de la marque Rostaing.

La collaboration avec La Belle Empreinte, et leur outil innovant, a permis de matérialiser cette vision en offrant une méthodologie correspondant aux exigences de l’entreprise et marquant un tournant décisif vers une production plus verte.

En savoir plus