TRANSPORT OFFERT à partir de 49€

Tout ce que vous devez savoir sur la sécurité au travail

securite-au-travail-gants-rostaing En entreprise, il incombe à l'employeur de veiller à la sécurité professionnelle de ses salariés. Il s’agit de mettre en place les actions d’information, de prévention, de formation et de protection nécessaire pour faire face aux différents risques qu’implique chaque poste de travail.  En cas de non respect de cette obligation légale, la responsabilité civile et/ou pénale de l’employeur peut être engagée. Toutefois, les salariés sont également tenus de respecter certaines règles. Voici tout ce que vous devez savoir sur la sécurité au travail. 

Qu’est-ce que la sécurité au travail ?

La sécurité et la santé au travail sont deux notions de première importance dans la protection des employés.  En effet, toute activité professionnelle engendre des risques pour les travailleurs (physiques, psychosociaux) ce pourquoi il est du devoir de l’employeur de respecter certaines réglementations et mesures édictées par le Code du travail. Le but est de réduire au maximum les risques présents afin de protéger les salariés face aux potentiels accidents du travail ainsi que les affections de longue durée (ALD).  En outre, il s’agit de tout mettre en œuvre pour préserver la santé physique et morale des travailleurs en garantissant des conditions de travail optimales.  En cas de manquement à cette obligation de sécurité, l'employeur peut verser des dommages et intérêts à l'employé concerné et/ou s'exposer à certaines sanctions pénales.

Quelles sont les obligations de l’employeur et du salarié ?

Obligations de l’employeur

En vertu de l’article L.4121-2 du Code du travail, les chefs d’entreprises sont tenus de : 
  • identifier et évaluer les risques professionnels pour les consigner dans un DUERP (Document unique d'évaluation des risques professionnels)
  • créer un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) en charge de l’élaboration, de la mise en œuvre et du respect du plan de sécurité (pour les entreprises de plus de 50 salariés)
  • prendre des mesures incitatives à l'amélioration des conditions de travail, dans le but d’éviter les risques, de les limiter et de les combattre à la source. 
Ce dernier point passe par des initiatives comme :
  • des mesures de protection collective (mise en place d'éléments de signalisation, sécurisation des passages et zones à risques) ;
  • de la veille technique sur les équipements et les mesures de sécurité les plus adaptés selon le milieu à risques (sécurité du travail en hauteur, sécurité sur les chantiers, sécurité sur les sites SEVESO, etc) ;
  • des mesures de protection individuelle (obligation du port d’EPI, formation des salariés) ;
  • l’entretien régulier des équipements dangereux et leur remplacement si nécessaire 

Obligations des salariés

Quant au salarié, celui-ci est tenu d’appliquer les recommandations et les règles de sécurité émises par l’employeur : 
  • respecter les zones de circulation dans l’entreprise ;
  • respecter les consignes émises pour chaque zone ou chaque poste de travail ;
  • respecter les consignes d’utilisation des équipements de travail ;
  • utiliser les moyens de protection individuelle mis à disposition (gants, casques, combinaisons, etc)
  • suivre les formations obligatoires et s’informer sur les conditions d’utilisation des produits, les mesures de protection spécifiques, etc.
  • connaître les consignes en matière d'évacuation et les issues de secours en cas d’incendie. 

En quoi le port d’EPI est-il indispensable pour assurer la sécurité au travail ? 

Pour rappel, les équipements de protection collective (EPC) quant à eux, sont des dispositifs techniques isolant un danger des personnes étant potentiellement exposées à ce même danger.  Lorsque les EPC ne suffisent pas à assurer la sécurité au travail des employés, les équipements de protection individuelle (EPI) permettent aux individus d’être protégés face à un ou plusieurs risques (Code du Travail, article R.233-83-3).  En effet, des EPI adaptés renforcent la protection des salariés et permettent de limiter ou de supprimer l’effet des risques auxquels ils peuvent être exposés : risques de coupure, risque d'écrasement, risques de brûlure, etc. Demandez-nous conseil, Rostaing se déplace pour évaluer le besoin de vos salariés en effectuant un audit de poste précis. Toutefois, le choix des EPI ne se fait pas au hasard et doit faire l’objet d’une démarche d’évaluation des risques. Bien entendu, il s’agit de prêter une attention toute particulière aux normes de sécurité qui régissent les équipements de protection et notamment les gants. 
Pour en savoir plus sur nos gammes de gants de protection, consultez notre catalogue 2022. Vous souhaitez passer commande ou devenir revendeur ROSTAING ? Dites-le-nous sur commercial@rostaing.fr Pour toute autre question sur notre offre et nos produits, nos ingénieurs produits sont à votre écoute : product@rostaing.fr