Gamme PERFORAZOR : une protection optimale pour la pose de barbelés rasoirs

En tant que fabricant-concepteur de gants techniques, la spécificité de l’application du barbelé rasoir a attiré notre attention et notre volonté de Recherche & Développement.

CONCEPT CRYO

Gamme CRYO : une protection optimale contre le froid cryogénique

Depuis toujours, Rostaing s’intéresse aux corps de métier travaillant dans des conditions spécifiques et parfois périlleuses. Découvrez notre gamme CRIO, une protection optimale contre le froid cryogénique. 

En quoi consiste le règlement européen REACH ?

La réglementation REACH, entrée en vigueur le 1er juin 2007, sert à préserver la santé humaine et l’environnement contre les produits chimiques.

Ce règlement s’applique à toutes les substances chimiques : dans les vêtements, l’industrie, les produits de nettoyage. Il concerne donc de nombreuses entreprises au sein de l’Union Européenne.

Qu’est-ce que le règlement européen REACH ?

Ce règlement permet de recenser les substances utilisées mais également d’évaluer leur niveau de nocivité. Les entreprises utilisant ces produits ‒ à partir de 1 tonne par an ‒ doivent enregistrer les données associées dans REACH et prouver qu’elles peuvent utiliser ces produits sans danger.

Elles sont également tenues à un devoir de prévention auprès des autres utilisateurs de ces substances : elles doivent les informer sur les risques et la façon de les prévenir.

C’est l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) qui coordonne l’application de cette réglementation, notamment l’enregistrement et l’évaluation. Elle peut également limiter ou interdire certaines substances à hauts risques, ou rendre obligatoire la nécessité d’avoir une autorisation pour des produits chimiques suscitant des inquiétudes.

Que signifie l’acronyme REACH ?

Cet acronyme vient de l’anglais “Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals”, qui se traduit en français par “enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques”.

Qui concerne-t-il ?

Plusieurs types d’entreprises sont concernées, dans de nombreux secteurs :

  • fabricants : les fabricants de ces produits chimiques sont bien évidemment les premiers concernés par le règlement REACH, qu’ils les utilisent eux-mêmes ou les revendent après fabrication. 
  • importateurs : en ce qui concerne les importateurs, il s’agit des entreprises achetant des produits en-dehors de l’UE : des mélanges, des substances ou des produits finis (articles en plastique, meubles, vêtements…).
  • utilisateurs en aval : cela comprend toutes les entreprises se procurant des produits chimiques pour leurs activités professionnelles ou industrielles. Il convient de vérifier au cas par cas si vous êtes concernés par REACH selon les substances utilisées.

Dans quels pays est-il appliqué ?

Ce règlement s’applique à absolument tous les pays situés à l’intérieur de l’Union Européenne.

Les pays n’en faisant pas partie n’ont aucune obligation, même s’ils exportent leurs produits en UE.

À quelles substances et produits s’applique-t-il ?

REACH est une réglementation précise et technique qui s’applique à de nombreux produits. Découvrez lesquels et ce qui est fait pour réduire leur utilisation.

Quelles sont les substances chimiques concernées ?

Au total, des milliers de produits sont soumis en Europe au règlement REACH. Il s’agit des substances enregistrées par les fabricants et importateurs de produits étrangers. Les substances non-enregistrées ne peuvent pas être commercialisées.

Quels sont les produits concernés ?

Ces substances peuvent se retrouver dans de nombreux produits : dans un cadre professionnel, comme dans les industries. Mais également au quotidien, dans les produits nettoyants, les vêtements et accessoires, les meubles, la peinture et les appareils électriques.

La recherche de substituts plus sûrs

L’ECHA encourage fortement la recherche de produits plus sûrs qui pourraient remplacer certaines substances à risque pour la santé humaine ou l’environnement. Cette recherche de substituts peut prendre beaucoup de temps car ils ne sont pas toujours techniquement et financièrement viables pour les entreprises.

 

Les gants fabriqués par Rostaing sont tous en conformité avec le règlement REACH.

Vous souhaitez faire évaluer vos besoins en gants ultra-performants ? Contactez-nous en remplissant le formulaire et nous reviendrons vers vous rapidement.

norme EN407

En quoi consiste la norme EN 407 ?

Les gants normés EN 407 sont conçus pour la protection contre les risques thermiques comme le feu, la chaleur de contact, la chaleur convective, la chaleur radiante, les projections de métaux en fusion, etc.

NORME EN 420

Qu’exige la norme EN 420 pour les gants de protection ?

Il s’agit d’une norme obligatoire, ce qui signifie que tous les gants (EPI) du marché européen doivent donc la respecter afin de pouvoir être commercialisés. D’autre part, la norme EN 420 n’est jamais utilisée seule mais toujours accompagnée de normes complémentaires selon la nature du gant de protection.

travail et chaleur

Travail et chaleur : quelle réglementation pour garantir votre sécurité ?

La réglementation en vigueur ne définissant pas exactement le travail à la chaleur, il reste cependant du devoir de l’employeur d’assurer la sécurité de ses salariés selon l’article L4121-1 du code du Code du travail.

sites SEVESO France

Quelles règles de sécurité et de prévention sur les sites à haut risques ?

Des catastrophes comme celles de Feyzin, en 1966, ou de Seveso, en Italie en 1976, ont posé les jalons d’une réglementation stricte quant aux installations industrielles susceptibles d’être à l’origine d’accidents majeurs pour les personnels comme pour les riverains.

document unique d'évaluation des risques professionnels

Comment fonctionne le document unique d’évaluation des risques professionnels ?

En France, la loi impose d’évaluer les risques sur la santé et la sécurité existants pour les salariés dans une entreprise. A ce titre, un outil central de votre stratégie de prévention et de sécurisation de votre ou vos établissements est requis : le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUER).

Sécurité et travail en hauteur : quelles réglementations ?

Il n’existe pas à proprement parler de définition du travail en hauteur et de ses dangers. Il revient en général à l’employeur de déterminer l’existence d’un risque de chute lors d’une première évaluation des risques.